« Les Vignes de l’Hospice » Saint-Joseph E.Guigal 2008 et Côte-Rôtie Jamet 1998

Bonjour à tous,
aujourd’hui je vous amène dans le Nord de la Vallée du Rhône pour vous donner mes commentaires sur deux bouteilles de vins rouges dont les noms vous seront probablement familiers.
Tout d’abord je vous présente le Millésime 2008 « Les Vignes de l’Hospice » Saint-Joseph, E.Guigal.
Cépage: 100% syrah
Age moyen des vignes: entre 20 et 80 ans.
Terroirs: vignes sur pente abrupte et coteaux granitiques.
Score des guides spécialisés: Wine Advocate 91/100, Wine Spectator 92/100,
Apparence: limpide, rubis très foncé.
Nez: intensité prononcée sur les fruits noirs (cerise noire, cassis, mûre), florale comme la violette, des notes de poivre blanc, de viande et de tabac grillés, de cuir, de réglisse, de bois neuf, de terre et de granite en arrière plan.
En bouche: vin sec, corsé avec une acidité moyenne et des tannins puissants et élégants. Un mélange de fruits noirs écrasés (cerise noire, cassis, mûre), de feuille de tabac grillé, de viande fumée. Un coté poivre blanc et florale (violette séchée) moins marqué mais présent. Une belle texture en bouche qui vous amène vers une sensation de granite et de terre.
Malgré que un millésime 2008 difficile, ce vin garde une belle complexité, une structure robuste et un long final.
Conclusion: un très bon Saint-Joseph, bien réalisé sur un millésime 2008 compliqué.
A boire dès maintenant, sa maturité est atteinte (10 ans).
En carafe 1H30 au minimum pour une meilleure dégustation.
Prix du vin à la SAQ (Québec): 81$.
Prix du vin en France: environ 66 euros.

www.guigal.com

Le deuxième vin que je vais vous faire découvrir est tout simplement le coup de coeur de mon samedi 9 Juin 2018.
J’ai décidé de boire ce Côte-Rôtie 1998 du Domaine Jamet autour d’un bon repas, accompagné de ma conjointe, dans un restaurant « apporté votre vin », le Margaux, tenu par le chef propriétaire français Jérome Chatenet, situé entre Avenue Parc et Laurier à Montréal.
Avant de commencer ma description, je peux vous dire que ce vin a tenu toutes ses promesses, il est vrai qu’il est plutôt rare d’être déçu par Jamet.
Cépage: 100% Syrah.
Terroirs: sur les fortes pentes des coteaux de Côte-Rôtie, 20 parcelles en vendange entière dont 16 lieux-dits différents comme Côte Blonde, Landonne entre autre. Sol en divers types de schistes.
Score des guides spécialisés: La RVF 16/20, Wine Spectator 93/100.
Apparence: limpide, grenat foncé.
Nez: intensité prononcée sur les fruits noirs mûris, confits, (cerise noire, la mûre), d’olive, note florale comme la violette, de poivre noire, de cuir et d’animal, d’herbes, suivi par un coté minéral et terreux.
En bouche: vin sec, corsé avec une acidité puissante, des tannins fermes et bien intégrés. Une harmonie de fruits noirs confits (cerise noire, cassis, mûre), d’olive noire, de poivre noir et de viande fumé. Un coté florale (violette séchée), minéral et terreux bien présent. Une belle texture bien savoureuse en bouche.
1998 fut un très bon millésime, qui donne une magnifique complexité à ce vin, avec une structure dense, élégante et racée qui se termine sur un long final dont on ne veut pas se lasser.
Conclusion: certes le prix parait élevé mais le voyage est magnifique, à ne pas manquer.
A boire dès maintenant, une totale maturité (20 ans).
En carafe pendant 1H30 à 2H pour apprécier les nombreuses saveurs et la complexité de ce vin.
Prix du vin à la SAQ (Québec): 165$.
Prix du vin en France: environ 110 euros.

http://www.cote-rotie-jamet.com

 

Bonne lecture et merci 😊🍷
Florent

 

Suivez moi en cliquant les liens ci-dessous👇🏻 😉

 

Facebookinstagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.